Tamara King est une menuisière et artisane du bois issue de la communauté anicinabe de Wolf Lake. Elle s’inspire de la nature et de ses médecines pour créer des œuvres qui embellissent et améliorent l’expérience du quotidien. Sa curiosité vivace et son souci du détail s’expriment conjointement dans sa façon d’aborder chaque projet : Tamara aime expérimenter avec de nouveaux matériaux et exprime son héritage culturel dans un travail inspirant au fini impeccable. En mettant le design au service du quotidien, Tamara vise à créer des espaces où il fait bon vivre.

« J’aime travailler avec mon peuple pour donner à mon travail une touche plus autochtone! »

Tamara nourrit une réelle fascination pour l’espace et son aménagement. Elle développa cette curiosité dès l’enfance en observant son père construire leur maison familiale. Elle s’intéressait à comprendre comment les choses étaient faites et de quelle façon les différentes pièces s’agençaient les unes avec les autres. Cet intérêt la suivit tout au long de sa vie, mais c’est seulement dans sa trentaine qu’elle décida de l’explorer pleinement. L’attrait d’un défi nouveau et sa fascination de longue date pour la construction suffirent à la convaincre de laisser son emploi en tourisme et de s’inscrire en menuiserie. Depuis la réussite de son programme, Tamara a exploré plusieurs avenues, allant de l’enseignement de la menuiserie dans un programme pour femmes jusqu’à la construction de décors amovibles pour un plateau de télévision. Parallèlement, elle explorait ses propres idées et réalisait des œuvres personnalisées pour sa communauté. Tamara souhaite maintenant se lancer en affaires et mettre ses talents au service des entreprises de sa région. En mettant le design au service du quotidien, Tamara vise à créer des espaces où il fait bon vivre : des cuisines intuitives, des espaces commerciaux ingénieux, des salles de restaurant invitantes…

Tamara compte aussi continuer à transmettre son savoir-faire à d’autres femmes, car, souligne-t-elle, « ce n’est pas donné à toutes d’avoir un père ou un grand-père pour leur montrer ces choses et [elle croit] que les femmes devraient pouvoir les apprendre. »

Pour découvrir le travail de Tamara, recherchez Mitigowan Designs sur Facebook!

Aller en haut