Exposition

Odeimen

Ce projet vise à introduire l’art anicinabe dans le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Abitibi-Témiscamingue. Il inclut huit œuvres au sein d’installations de soin de santé et de services sociaux de la région.  Réalisées par des artistes anicinabek, ces œuvres servent de repères et sont un signe de reconnaissance pour les membres de cette Nation, car elles font référence à des symboles importants de leur culture.

Le nom “Odeimen” aurait été attribué à un guérisseur qui, en étudiant le cœur de ses « patients », savait comment les guérir. Ainsi, parce que le cœur ressemble à la fraise, on lui aurait attribué le surnom « Odeimen », qui signifie « fraise », en anicinabemowin.

Ce projet a été réalisé dans le cadre de Culturat.

« Voilà la mission du projet Odeimen : c’est de pouvoir créer encore plus de chef-d’œuvre, des sculptures, des chants, de la musique. Cela va procurer un état d’âme un peu plus tranquille, une espèce de pause pour essayer d’éliminer des attitudes que l’on reçoit parfois des institutions, des gouvernements et d’autres parts. »

Richard Kistabish, président de Minwashin

Les oeuvres

Vernissage de Odeimen

Meegwetch